Test : Bugaboo Bee3

Si nous savions que la Chicco Trio Activ3 ne nous convenait plus, nous ne savions pas pour autant quel modèle allait combler nos attentes, plus précisément définies désormais. Aussi, nous avons épluché les catalogues et visité les showrooms pour tester à fond les différentes poussettes et tenter de trouver la nouvelle heureuse élue. Spoiler alert : nous avons retenu la Bugaboo Bee3. Après quelques mois d’utilisation, quel bilan pouvons-nous dresser ? Réponse dans l’article.


Test_Bugaboo_Bee3_02

Tout le challenge était de pas racheter une poussette en décalage avec notre besoin. Nos nouveaux critères de sélection étaient les suivants :

  • Ma-nia-bi-li-té ! Marre de galérer sur les sols lisses. Le design 3-roues n’est pas pour nous ;
  • Facilité d’utilisation : avoir le moins de manipulations possibles à effectuer pour la déplier/replier, ne pas devoir retirer d’éléments, ne pas devoir subir 6 ou 8 étapes pour parvenir au résultat escompté ;
  • Espace de rangement (panier) suffisamment grand pour y loger le sac à langer ;
  • Look, tout de même : plutôt unisexe et moderne, sans être OVNI.

Ces quelques critères ont déjà suffi à écarter les deux tiers des modèles du marché. Les facteurs discriminants pour départager les modèles restants étaient donc le prix, l’encombrement total (pas vraiment un sujet avec notre rossover, mais tout de même, ce n’est pas un monospace non plus !), le look & feel (la qualité perçue) et évidemment, les avis clients !

Ce dernier point est vraiment déterminant. Il permet de mettre en lumière les défauts de jeunesse et les faiblesses liées à l’âge et d’identifier les limites des produits. Exit le blabla commercial et les articles sponsorisés, on a les versions non censurées des utilisateurs finaux, et c’est aussi un peu la raison de mon article : j’essaie de modestement contribuer à la vox populi

Test_Bugaboo_Bee3_03

Test_Bugaboo_Bee3_04
Test_Bugaboo_Bee3_05

Bugaboo Bee3 : présentation

Un châssis léger et bien pensé

J’avais rapidement présenté la poussette à la fin de l’article sur la Chicco Trio Activ3. Ce qui peut surprendre, au premier abord, c’est l’apparent décalage entre son aspect spartiate et son prix haut-de-gamme. Mais cela n’est pas sans raison, loin s’en faut. Ce look dépouillé, guère rassurant, cache en réalité un châssis léger mais solide qui, dès les premiers tours de roues, regagne votre confiance.

Une poussette modulable

L’assise dispose de 3 positions dont la plus inclinée est quasi à plat, ce qui permettra à votre chérubin de dormir tout son saoul lors des balades qui s’éternisent. A l’inverse, la position la plus droite se rapproche d’une chaise et se révèlera pratique lors des repas en extérieur, par exemple.

Test_Bugaboo_Bee3_07
Test_Bugaboo_Bee3_08

Le canopy intégré permet de protéger votre enfant de la pluie comme du soleil. Il dispose également de trois positions (entièrement replié, à moitié déplié ou complètement ouvert). Déplié, le look est celui d’une chrysalide, en plus “design”.

Test_Bugaboo_Bee3_06

Les accessoires

Je vais vous parler rapidement des accessoires de la Bee3 mais chaque modèle dispose de sa gamme d’accessoires, et, cela mérite d’être souligné, certains accessoires s’adaptent d’un modèle à l’autre.

Rien d’exotique mais rien ne manque : porte-gobelet, petite trousse/sacoche, ombrelle qui se clipse sur le côté su châssis, gamme de canopy améliorés (incluant un maillage respirant pour l’été) avec un large choix de design pour combler tous les goûts : chez Bugaboo, la poussette est à la fois un objet pratique et un accessoire de mode. Cela dit, chaque accessoire vaut ses dizaines d’euros et alourdit rapidement la note.


La Bugaboo Bee3 au quotidien

Rat des villes…

Si la Bugaboo Bee3 brille par quelque chose, c’est clairement par sa maniabilité ! On la pousse (avec l’enfant à bord, évidemment, sinon ce n’est pas du jeu) du bout d’un doigt et on la fait virer d’une seule main en toute aisance. C’est réellement très appréciable de pouvoir, lorsqu’on a un bras chargé, guider sans effort la poussette, même lestée du sac à langer. C’était le principal changement recherché en troquant notre pousette : c’est un grand check !

Elle se plie et se déplie en deux mouvements seulement, sans déposer d’élément. Rien à déscratcher ni dézipper ni déclipser. Tout reste en place sur le châssis et accompagne le pliage/dépliage. Pour la plier, c’est enfantin : d’abord, on rabat l’assise vers l’avant (en sandwich), ensuite, à l’aide de deux petits boutons/gâchettes en miroir, on déverrouille le châssis qui se plie sous son propre poids (plume), d’un coup. Et on fait l’inverse pour déplier. Facilité d’usage ? Check !

Lorsqu’elle a fini son service, elle se fait bien oublier. Sans reparler de la facilité de pliage, l’encombrement est bien réduit, sans toutefois valoir celui d’une poussette canne, mais l’usage est différent. Elle rentre dans à peu près n’importe quel coffre de voiture, pourvu que ce ne soit pas une Smart ou une voiturette sans permis. Dans une Clio, c’est OK, ce qui n’était pas le cas du tout de la Chicco Trio Activ3. Enfin, son poids contenu la rend facile à porter, transporter, déplacer sans la faire rouler. En revanche, pliée, n’espérez pas la faire rouler : ce n’est pas prévu et ça ne donnera rien de probant bigsmile

…et rat des champs ! (dans une certaine mesure)

On sait toujours ce que l’on perd mais on sait rarement ce que l’on retrouve. Dans notre cas, nous quittions la rolls des sentiers non battus : nous ne pouvions que trouver moins bien dans ce domaine. La question était de savoir à quel point la Bugaboo Bee3 serait inférieure à la Chicco Trio Activ3.

Test_Bugaboo_Bee3_09

Dans les faits, on voit que ça cahote un peu plus et qu’il ne ferait pas bon s’aventurer sur des chaussées trop accidentées car ça vibre, ça tréssaute, ça secoue. Mais sur des sentiers de parcs ou de forêt, aucun problème à déplorer. En résumé, pour un usage “tous chemins”, c’est OK sans être sa spécialité, mais pour un usage “tout-terrain”, passez votre chemin (pardon). wink On ne peut pas exceller partout !

Test_Bugaboo_Bee3_10
Test_Bugaboo_Bee3_11


Le mot de la fin

Si c’était à refaire…

Nous le ferions, sans hésitation aucune. La poussette est fort pratique et colle parfaitement à l’usage que nous en faisons. Légère, maniable, facile à l’emploi, confortable (semble t-il) pour notre grenouille, elle cumule bien des qualités recherchées dans le cadre d’une vie citadine. Son prix est certes élevé, mais on en a pour son argent dans les matériaux utilisés, le travail de R&D qui a abouti à une poussette intelligemment pensée pour la vraie vie, et elle est de surcroît plutôt mignonne, ce qui ne gâche rien, même si ce dernier point reste une question de goût personnel. On recommande !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *